Image default
Santé & Bien-être

Comment calculer le pourcentage de masse grasse ?

Là on est au dessus de 30% !

En réponse à une question d’un lecteur du blog, voici la bonne manière de calculer la masse grasse et son pourcentage.

Pourquoi mesurer la masse grasse ?

C’est souvent une bonne manière de quantifier un objectif par rapport à un but d’apparence et de silhouette donnée. En effet, au delà du poids, c’est le fait d’avoir ou non de la graisse qui va déterminer votre silhouette : si vous avez des abdominaux ou non, si vous avez les jambes affinées ou non…

On exprime souvent la masse grasse en pourcentage du poids total du corps. Si par exemple, vous pesez 100kg, et que vous arrivez à mesurer votre masse grasse à 20kg, cela veut dire que vous avez un pourcentage de masse grasse de 20/100 = 20%. Si vous ne pesez que 80kg mais toujours avec 20kg de masse grasse, alors vous êtes à 20/80 = 25% de masse grasse.

En quoi cela influe t’il sur l’apparence ? En fait la réaction va être différente selon le sexe de la personne et il va aussi y avoir des variabilités individuelles dans la manière dont est répartie la graisse. Certaines personnes en auront plus spontanément sur le ventre, d’autres sur les jambes… Par contre on peut dégager des règles générales.

L’apparence en fonction de la masse grasse

  • Pour les hommes : au delà de 25-30% c’est ce que l’on appelle “avoir du bide” : le ventre est gonflé, la taille n’est pas forcément dessinées et la silhouette est flasque. Entre 25 et 15% on a affaire à une silhouette plus régulière, on peut dire que la personne est en forme et qu’elle fait un peu attention. Entre 15 et 10%, là on arrive sur du plus sérieux : c’est le résultat que l’on peut atteindre avec un bon programme de musculation, une nutrition attentive et un temps de sommeil suffisant : les abdominaux se dessinent, la silhouette est un peu plus affutée. En dessous de 10% on arrive sur des silhouettes de type bodybuilder extrêmement sèches et en dessous d’un certain seuil (environ 6%) les veines commencent à être visibles.
  • Pour les femmes : au dessus de 35% on est sur une silhouette “ronde” avec de la graisse sur le ventre, de la graisse autour de la taille et le phénomène de peau d’orange autour des cuisses. Entre 25 et 35%, la graisse reste visible et s’accumule autour des hanches et des des cuisses. Entre 20 et 25% de masse grasse, là on arrive sur une silhouette féminine “en forme”, il y a encore du gras, mais il commence à un peu mieux se répartir sur le corps. Entre 15 et 20% de masse grasse, là on commence à vraiment avoir une silhouette tonique, fine et musclée. Chez les femmes, le niveau “bodybuilder” se situe entre 10 et 12% de masse grasse, où les muscles commencent à vraiment être dessinés et les veines commencent ensuite à être visibles.

Autres articles à lire

Comprendre l’importance d’utiliser un babyphone vidéo

Irene

4 règles à suivre pour réussir un programme de musculation

Irene

Capsules contre poudre : le duel

Irene

Vêtements de grossesse : conseils pour les choisir

Irene

5 façons de brûler 500 calories en 30 minutes

Irene

5 raisons de se (re)mettre à la corde à sauter

Irene