Image default
Santé & Bien-être

3 questions à se poser sur sa musculation le 1er janvier

Du nouveau pour 2012

Ce 1er janvier tombe un dimanche et au lendemain des fêtes comme tous les ans, c’est le moment de faire le bilan… Et de se poser les bonnes questions pour son programme de musculation !

Ai-je atteint mes buts ?

La première question que je me poserai en début d’année prochaine, c’est de savoir si j’ai réussi à atteindre mes buts, autrement dit, en reprenant mes objectifs de corps et de musculation de l’année dernière de prendre mes mesures (poids, tour de taille, silhouette générale) et de comparer ce que j’ai aujourd’hui à mes envies d’alors : est-ce que j’ai atteint mes objectifs ? Progressé un peu mais pas complètement ? Régressé ?

Attention tout de même : un but qu’on se fixe n’est pas un « chef » autoritaire qu’il faut suivre absolument et qui fait que l’on se sent « mal » si l’on n’atteint pas l’objectif. Non, il faut voir le but comme un idéal à atteindre, et le fait d’avoir cherché à l’atteindre est déjà en soi une réussite. C’est d’ailleurs pour ça qu’il faut se fixer toujours des buts ambitieux.

Où est-ce que je veux aller ?

Une fois fait le bilan, c’est le moment de rectifier le tir et de se projeter dans l’avenir : quel va être le prochain objectif ? Est-ce que ce sera le même objectif, mais en version plus ambitieuse ? Ou bien un objectif complètement différent ? Non seulement il est important de se poser la question, mais il est aussi important de noter sur un papier ce objectifs, et de garder cela en lieu sûr pendant l’année, quitte à le reconsidérer de temps en temps pour se motiver. Il faut que l’objectif soit précis et mesurable. Par exemple « avoir des abdos » n’est pas un objectif très précis… « descendre mon taux de masse grasse à moins de 10% » est déjà beaucoup plus précis et mesurable. C’est donc le moment d’écrire ses objectifs. Quand je le fais, non seulement je le fais pour mes objectifs sportifs et physiques, mais aussi plus généralement pour tous les grands domaines de ma vie (professionnel, familial, financier…) afin d’avoir une belle feuille de route.

Quels sont les moyens que je suis prêt à mettre en œuvre ?

Pour atteindre un objectif, le décider, le coucher sur le papier est l’étape la plus importante, mais pour s’assurer de sa réussite, il faut aussi des moyens pour le mettre en œuvre. Ces moyens seront du temps et de l’argent. Choisir un objectif sportif pour l’année signifie que l’on s’engage à passer un certain temps (par exemple 3 heures par semaine) et un certain budget (par exemple 80 euros par mois) pour atteindre ses objectifs. Si on reviendra plus en détail sur la question du budget, la question du temps est importante : pour atteindre vos objectifs il vous faudra consciemment décider d’y passer du temps. Que ce soit pour aller à la salle de sport, pour vous changer, pour préparer un programme… tout cela prend du temps et des moyens. Il faut donc les intégrer dès le début d’année dans votre routine, votre agenda quotidien et votre façon d’organiser vos journées.

La journée du 1er janvier va donc être bien chargée, puisque ce sera l’heure de tous ces bilans, pour repartir du bon pied en 2012 et faire en sorte que ce soit l’année où vous changiez votre corps et votre vie grâce au sport en général et à la musculation en particulier.

Fabien

Autres articles à lire

5 manières de (re)faire de votre entrainement une priorité

Irene

Comment faire du circuit training dans une salle de sport bondée ?

Irene

4 idées de résolutions fitness pour garder la forme en 2015

Irene

Vêtements de grossesse : conseils pour les choisir

Irene

A quoi sert le glutamine en musculation ?

Irene

3 fruits et légumes de saison pour votre diète

Irene