Image default
Santé & Bien-être

C’est la saison du Gainer !!

Comment prendre de la masse avec un gainer

Les vacances sont derrière vous, l’hiver droit devant, mais votre motivation est immunisée contre les coups de froid !

Profitez de ces prochains mois pour faire une vraie prise de masse, celle qui vous assurera des gains importants et durables. Pour ceux (et celles !) qui souhaitent mettre un coup d’accélérateur dans leur progression, le gainer est un passage quasi obligatoire. D’une part parce qu’il est, comme son nom l’indique, conçu pour prendre du poids, mais également parce qu’il rend l’alimentation  hors saison nettement plus confortable. Lors des phases de prise de poids, il n’est pas rare de voir des athlètes doubler ou tripler leur ration calorique, certains pratiquants allant même jusqu’à consommer 7000 ou 8000 calories par jour, réparties en 6 à 8 repas. Il devient alors très difficile, voire quasiment impossible, de consommer autant de calories sous leur forme “solide”. C’est là que les gainers deviennent intéressants, puisque qu’ils permettent d’absorber jusqu’à 1500 calories rien qu’en mélangeant de la poudre avec de l’eau ! Mais attention, il y a gainer et gainer. De nombreuses marques proposent des produits très riches en sucre (parfois même du sucre de table !), et très pauvres en protéines. Sachez reconnaître le vrai du faux.

Un vrai gainer, c’est un produit qui contiendra au moins 30% de protéines , pour 60% de glucides et 10% de lipides. Les protéines, dans l’idéal, seront issues de différentes sources, afin de libérer graduellement les acides aminés dans les muscles. La source de glucides, elle aussi, doit être la plus complexe possible. Par complexe, nous entendons “sans, ou avec très peu de sucre simple”. Vous n’avez aucun intérêt à consommer un produit dont l’index glycémique est si élevé qu’il ne vous fera prendre que du gras, en plus de vous faire dormir. Il y a également ce que l’on appelle les “50/50″, qui contiennent 50% de protéines pour 50% de glucides. Ce sont des gainers que l’on utilise essentiellement en récupération, mais qui peuvent être utilisés avec succès par les personnes qui ont déjà atteint un certain niveau, mais qui souhaitent encore s’améliorer, sans prendre trop de graisse. Enfin, il y a les formules enrichies, qui contiennent souvent de la protéine de lactosérum, un ou plusieurs glucides à index glycémique assez élevé (Vitargo, waxy maize, maltodextrine, etc.), ainsi que de la créatine, des BCAA, et parfois de l’arginine. Sachez que la créatine, dans cet environnement “ultra glycémié”, permettra à la cellule musculaire de stocker plus de glycogène, essentiellement par rétention d’eau. Un must pour les athlètes qui s’entraînent durs, souvent, et qui attendent des résultats concrets de leurs séances d’entraînement.
Des gainers, il y en a pour tous les goûts. Et que vous soyez un débutant ou un athlète chevronné qui frise le surentraînement, il y aura toujours une formule qui correspondra à vos besoins.

Autres articles à lire

Comment ne pas trop s’ennuyer à la salle de sport

Irene

8 conseils pour aller courir à la nuit tombée

Irene

BCAA et acides aminés : pourquoi ? comment ?

Irene

4 ingrédients qui peuvent remplacer le pain pour des repas moins caloriques

Irene

Tourisme dentaire : La Hongrie, une destination privilégiée en Europe

sophie

Comment se motiver pour aller courir

Irene