Image default
Santé & Bien-être

Courir par temps d’hiver

Le temps d’hiver ne doit pas être un frein pour poursuivre vos objectifs et faire vos séances cardio en extérieur. Seules quelques précautions s’imposent. Suivez nos conseils et chaussez vos baskets !

La tenue vestimentaire

Pour courir quand la température est basse, il faut bien choisir sa tenue et bien vous couvrir.

Mettez des chaussettes épaisses voire deux paires : la première paire doit être en coton fin pour permettre à la peau de respirer et la deuxième en laine ou en coton épais pour garder les pieds au chaud.  Équipez-vous de préférence d’une bonne paire de chaussures imperméables (en Gore-Tex par exemple) avec des semelles antidérapantes.

En ce qui concerne le nombre de couches de vêtements, il ne faut pas trop vous couvrir. Si au départ, vous vous sentez bien au chaud, vous allez beaucoup transpirer par la suite et c’est le coup de froid assuré.

– De 0°C à 10°C, il est recommandé de mettre 3 hauts (1 maillot de corps manches longues, 1 T-shirt et 1 veste) et 2 bas (2 pantalons ou 1 paire de collants sous votre pantalon de survêtement).

– De 0°C à -10°C, mettez 3 hauts, 2 bas, 1 paire de gants ou de mitaines, 1 écharpe que vous placerez autour du cou et sur la bouche, et 1 cagoule ou 1 bonnet pour bien protéger la tête.

– En-dessous de -10°C, mettez 3 hauts, 3 bas, 2 paires de gants (1 paire de mitaines et 1 paire de gants ou 2 paires de gants), 1 écharpe et 1 cagoule ou 1 bonnet.

La 1ère couche de vêtement doit être des sous-vêtements respirants en fibres synthétiques qui évacuent rapidement la respiration et sèchent vite. La couche intermédiaire doit tenir chaud et transférer l’humidité à la couche externe (vêtements en fibres synthétiques polaires, par exemple). La dernière couche doit être imperméable et coupe-vent pour éviter les déperditions de chaleur, évacuer l’humidité intérieure et protéger de l’humidité extérieure.

Privilégiez une fermeture éclair au niveau du cou.

Avant et après la séance

Avant de courir, échauffez-vous en courant, en sautant sur place ou  à la corde à sauter. Étirez-vous pour bien préparer les muscles.

Courir en hiver

Courir en hiver aura comme objectif l’entretien de votre forme. Ne cherchez pas à travailler la vitesse pendant cette saison. Si vous ne pouvez pas courir au milieu de la journée quand la température est un peu plus clémente, faites des séances courtes mais plus souvent.

Tout au long de votre séance, veillez à ce que votre respiration soit bien régulière. Il est préférable de ne pas toujours courir face au vent.

Si vous ne pouvez pas faire autrement que courir quand il fait noir, équipez-vous de bandes réfléchissantes, de vêtements ou chaussures fluorescents, voire une lampe frontale pour qu’on puisse vous voir dans l’obscurité.

Pensez aussi à bien vous hydrater avant, pendant et après votre séance car l’air froid est asséchant.

Une fois que vous avez fini votre cardio, mettez-vous au chaud et ne tardez pas à vous changer de la tête aux pieds puis réchauffez-vous en buvant une boisson chaude.

N’hibernez pas en hiver et vous verrez que courir en extérieur quand il fait froid a aussi ses bienfaits : cela booste votre énergie, vous permet de garder la ligne et de lutter contre le blues hivernal.

À vos succès sportifs !

Autres articles à lire

10 manières de tenir vos bonnes résolutions fitness

Irene

6 exercices à faire avec une barre de traction

Irene

4 conseils pour vous aider au développé couché

Irene

Les activités physiques adaptées aux seniors

Irene

3 exercices pour travailler les obliques des abdominaux

Irene

Comment reconnaître un psychopathe ?

Irene