Image default
Santé & Bien-être

Chanter pour sécréter de la dopamine, l’hormone du bonheur

Vous l’avez sûrement déjà entendu à de nombreuses reprises : chanter, c’est bon pour le moral ! Mais pourquoi cette croyance est-elle présente dans tous nos esprits, s’agit-il d’une réalité ? Contre toute attente, alors même que certains dictons reposent sur des théories plutôt obscures, celui-ci peut s’appuyer sur de véritables études scientifiques. On s’est intéressé aux processus qui se déroulaient dans le cerveau quand on commençait à chanter : les conclusions des chercheurs sont édifiantes…

Le plaisir se répand dans notre corps quand on chante

Différentes études scientifiques ont été menées partout dans le monde pour mieux comprendre ce qu’il se passait dans notre cerveau au contact de la musique, l’impact de la pratique musicale sur les maladies neurologiques ou psychologiques et même les effets de la musicothérapie sur la maladie d’Alzheimer, par exemple.

Concrètement, l’imagerie cérébrale a permis de comprendre tout ce qu’il se passait dans notre tête quand on entonnait une chanson. Les scientifiques peuvent le confirmer : nous sécrétons de la dopamine, le neurotransmetteur à l’origine des sensations de plaisir que nous pouvons éprouver au quotidien.

Non seulement nous nous sentons bien quand nous fabriquons de la dopamine, mais nous ressentons aussi généralement l’envie de recommencer la même expérience par la suite. Si vous commencez à prendre du plaisir à chanter, tout porte à croire que vous serez tenté à l’idée de reprendre les jours ou les semaines qui suivent, ce qui vous permettra de vous sentir plus gai et plus épanoui d’une manière générale.

La musique nous veut du bien, dans la pratique comme dans l’écoute

Les scientifiques ont cherché à comprendre tous les effets de la musique sur le cerveau humain. Ils ne se sont pas contentés de prouver que chanter permettait de se sentir mieux, ils ont aussi observé ce qu’il se passait en nous quand nous étions dans une attitude plus passive, en train d’écouter de la musique.

Là encore, les deux hémisphères du cerveau sont sollicités et la dopamine est présente dans le corps. Cette production de dopamine stimulée par la musique regorge de bienfaits, car le plaisir que l’on ressent dans l’immédiat permet de se sentir mieux sur un plus long terme, dans les heures et même les jours qui suivent.

Plus spécifiquement, les chercheurs admettent aussi que les bénéfices de l’écoute et de la pratique musicale se ressentent à d’autres niveaux : ils permettent de raisonner plus facilement, de développer la richesse de son vocabulaire, d’améliorer les capacités motrices et de synchronisation, en particulier chez les enfants.

Mieux encore, d’autres études démontrent que la musique, du côté des patients atteints de troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer, permet de réduire les soucis d’anxiété et les crises d’angoisse et même d’améliorer l’humeur, y compris quand la maladie est déjà à un stade bien avancé.

À chacun sa façon de tirer profit des bienfaits de la musique

Faut-il s’obliger à chanter quand on cherche une activité qui nous procure du bien-être ? Bien évidemment, se forcer ne sert à rien, et peut même être contre-productif quand on aspire à se sentir mieux au quotidien.

Pour autant, votre découragement à l’idée de chanter peut provenir aussi d’un manque de confiance. Dans ce cas, il peut être pertinent de tenter les cours de chant, afin de savoir si cette pratique est vraiment faite pour vous ou pas.

Certains individus qui se pensaient incapables de s’épanouir dans la musique parviennent à trouver leur bonheur avec un professeur bienveillant capable de les tirer vers le haut ! Et si vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec votre voix, rien ne vous empêche de tenter d’autres alternatives comme la guitare ou la batterie, regorgeant également de bienfaits pour la santé mentale.

Autres articles à lire

Bienfaits des chaises de massage

Irene

Quelques conseils pour entretenir votre table de massage

Irene

Les activités physiques adaptées aux seniors

Irene

Une méditation, la solution bien-être

Irene

Focus sur l’histoire et les différents types de thermomètres

Irene

En quoi consiste le massage naturiste ?

administrateur