Image default
Auto / Moto / Mécanique

Quels sont les avantages dans le choix d’une boîte automatique ?

Les technologies de BVA (boîtes de vitesses automatiques) se sont considérablement développées depuis quelques années. Aujourd’hui, les boites automatiques existent sous de nouvelles variantes, éliminant ainsi toutes les contraintes des modèles anciens. De plus, elles ne peuvent plus être associées à la conduite facile ni à la consommation excessive.

La boîte de vitesses automatique classique

L’embrayage n’existe pas sur les BVA traditionnelles. Celui-ci est, en effet, remplacé par un convertisseur de couple. Cette technologie permet au véhicule de s’arrêter avec le moteur qui tourne. Il existe une boîte de vitesse plus complexe ainsi qu’une commande hydraulique qui, pour assurer de bons réglages, gère les différents rapports suivant le mode de conduite sélectionné (neige, éco, montagne, sport, etc.), la vitesse de la voiture ainsi que la pression de la pédale d’accélérateur.

En dehors de son utilisation facile, une BVA n’exige que très peu d’entretien étant donné l’absence d’embrayage. Il faut cependant assurer le remplacement régulier de l’huile de boîte. L’absence de freins moteur peut constituer un souci sur une telle boîte, surtout en cas de décélération. Très sollicités, les freins s’usent davantage, malgré le fait que ce type de problème soit limité au fur et à mesure.

Comment une boîte de vitesses automatique marche-t-elle ?

La boîte de vitesses robotisée, ou BVR, est une variante plus intéressante de la boîte de vitesse sur laquelle les avantages d’une boîte mécanique traditionnelle sont repris. Celle-ci est, d’ailleurs, disponible chez de nombreux constructeurs. Elle dispose d’un embrayage identique, sauf que c’est l’auto qui se charge d’embrayer et de passer de façon automatique les rapports.

Les vitesses peuvent être également passées manuellement à l’aide des petites palettes situées au volant ou d’un levier. La gestion de l’embrayage reste encore automatique dans ce mode. Certaines boîtes peuvent afficher des retards au passage des rapports tandis que d’autres peuvent donner des à-coups, ce qui n’est pas le cas sur les BVA. Il est également bon de savoir que l’usure de l’embrayage est quasiment identique que sur une boîte mécanique. Ce qui nécessite une fréquente réparation boîte automatique.

Une boîte de vitesse automatique à double embrayage

Des boîtes de vitesses automatiques à double embrayage ont été mises au point par les constructeurs afin de corriger le tir. Bien que plus coûteuses, elles ont l’avantage de ne présenter aucun à-coup ni de coupure de régime. En effet, elles sont composées de deux demi-boîtes de vitesses combinées à deux embrayages. Quand une vitesse est engagée, celle qui suit est déjà préchargée.

La consommation en carburant est contenue grâce à ce système, étant donné que les variations de régime sont moindres, selon les spécialistes boîte automatique. Même en virage, il est possible de passer les vitesses sans perturber la conduite.

Autres articles à lire

Bien choisir sa voiture de location

Irene

Touts savoir sur le fonctionnement d’un groupe électrogène ?

Irene

Préparez son voyage à vélo

Irene

Simplifier la commande de vos portails : la motorisation

Octave

À quoi sert-il et comment justifier le contrôle technique ?

Irene

Karting Lyon : un sport à part entière

administrateur