Image default
Santé & Bien-être

Comment faire du circuit training dans une salle de sport bondée ?

Comment faire un circuit quand il y a foule à la salle de sport ?

La grande mode, dans les programmes de sèche, est au “circuit training”. Mais quand la salle de sport est pleine à craquer, ce n’est pas simple de s’organiser pour faire ce type d’entraînement. Comment peut-on faire alors ?

Les difficultés quand on fait un circuit training

Pour ceux qui auraient loupé les épisodes précédents, le circuit training est une forme d’entraînement où l’on enchaîne rapidement plusieurs types d’exercices, avant des les répéter dans leur intégralité, les uns après les autres (d’où l’expression : on fait un “circuit” d’exercice).

Cela paraît simple comme cela, surtout quand on a une bonne salle de sport à domicile. Mais tout le monde n’a pas cette chance. Et vous me voyez venir : à la salle de sport, utiliser plusieurs machines en même temps relève du défi, surtout aux heures d’affluence, surtout si votre salle de sport est particulièrement bondée.

Les solutions pour faire un circuit training sans se faire insulter

Pour réussir à tenir votre programme et tirer les avantages du circuit training tout en évitant de vous faire mal voir par les autres membres de votre salle de sport, il y a plusieurs solutions.

  1. Choisir une salle de sport avec un espace dédié au circuit : cela reste le plus simple, même si vous n’aurez pas toujours une salle de sport comme cela à portée. Dans ce cas, vous savez où vous allez aller, et vous allez utiliser uniquement les machines dédiées. Si les trainings proposés correspondent à vos objectifs, vous pouvez alors vous joindre au cours collectif de circuit : cela vous permettra en plus de vous motiver en groupe.
  2. Eviter les heures de forte fréquentation : c’est assez simple, en général les salles de sport sont les plus remplies entre 17h et 20h. Si vous le pouvez, pour faire votre circuit tranquille, vous pouvez venir à la salle de sport aux heures creuses, déjà en évitant ce créneau. Après 20h est une bonne fenêtre de tir, tout comme les milieux de matinée ou d’après-midi.
  3. Disposer de variantes dans le programme : c’est la solution que j’utilise. Autrement dit, plutôt que d’être buté sur tel exercice parce que “c’est marqué dans le programme”, il faut faire preuve de flexibilité et savoir substituer un exercice à un autre, faisant travailler le même groupe musculaire. Par exemple : votre programme avec machine vous dit qu’il faut faire un exercice pour les pectoraux dans le circuit, en utilisant une presse horizontale… pas de chance, il n’y en a qu’une dans votre salle de sport. La solution : changer pour un autre exercice pour les pectoraux, pour cette itération du circuit, par exemple les pompes. Cela vous permet de garder l’énergie et le rythme de l’entraînement, sans devoir faire le “lourd” de service en occupant 6 machines en même temps. Et ainsi de suite pour les autres exercices de votre circuit : l’essentiel est de travailler le bon groupe musculaire au bon moment, peu importe l’exercice qui est réalisé. C’est d’ailleurs même plutôt une bonne chose que de varier les exercices d’une fois sur l’autre.

Et vous, vous êtes parfois en difficulté pour faire votre circuit training à la salle de sport ? Vous avez d’autres solutions pour ces cas là ?

Fabien

Autres articles à lire

BCAA et acides aminés : pourquoi ? comment ?

Irene

5 manières de (re)faire de votre entrainement une priorité

Irene

Comment atteindre des résultats plus vite en musculation ? 3 trucs pour la rentrée

Irene

Que faire pour trouver une mutuelle santé ?

administrateur

Comment augmenter son estime de soi ?

Irene

5 exercices à la corde à sauter

Irene