Image default
Entreprise

Monter les échelons et devenir un directeur d’entreprise

Notez cet article

Être à la tête d’une société n’est pas uniquement une affaire de diplômes. Cela requiert aussi des compétences, de l’intelligence et de l’expérience.  Il faut ainsi être bien préparé, car ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir le talent d’un bon directeur. Il s’agit d’un poste à grande responsabilité qui nécessite également de la rigueur.

Bien se préparer

Pour être à la tête d’une société, ce n’est pas juste une question de poste et d’application des acquis. Naturellement, il faut avoir réussi ses examens, maitriser les notions importantes, mais tout cela est juste la base du métier. Être à la tête d’une société est surtout une question de connaissances pratiques et acquises. Tout ce qui toucha à la direction n’est pas une réalité immobile, les situations évoluent et ce ne sont pas toujours les cas étudiés en examen pratique qui se passent, les évènements dans la vie réelle méritent naturellement plus de réflexion. Il est nécessaire d’apprendre un métier pour pouvoir le maîtriser. Mais, il faut aussi anticiper les éventuels soucis qui pourraient apparaître.  Eric Boustouller, actuel directeur de Solocal groupe, a d’abord occupé des postes différents pendant de nombreuses années avant d’être à la tête d’une grande firme.

Être consciencieux et sérieux dans son travail.

La réussite est le fruit du travail, nous le savons. Pour que des gens veuillent vous confier la direction de n’importe quelle boîte que ce soit, il faut faire ses preuves.  Un travail impeccable au moment convenu. Respecter les deadlines, faire un travail d’anticipation. Affronter les difficultés en faisant preuve de sang-froid en cherchant des solutions efficaces dans un délai court, mais s’assurer de la qualité de la solution et de sa durabilité.  L’autodiscipline est la clé, prendre soin de sa personne et de sa santé pour pouvoir bien faire et assurer dans son travail. Quitter sa fonction en raison d’une incapacité physique reliée au burn-out ne serait pas une très bonne chose. Dans la grande expérience d’Éric Boustouller par exemple, des absences pour maladies ont été très peu présentes.

Être responsable de ses propres décisions

Éric Boustouller a été doué pour prendre des décisions tout au long de sa carrière et c’est un grand avantage.  Les décisions sont en effet les clés qui font qu’une entreprise réussit ou non. Une décision est toujours un cap important dans l’avenir d’une entreprise, car cela entrainera du profit ou des pertes, et parfois, cela se joue à des sommes d’argent importantes. Un directeur représente l’avenir d’une entreprise, pendant la durée qu’il occupe son poste. Les décisions qui ont une part d’éthiques sont les plus difficiles, elles peuvent parfois être risquées et il faut savoir peser le pour et le contre. Et c’est sûr qu’un directeur ne peut pas se défiler. Mais, il ne faut pas se laisser manipuler facilement par les événements et les problèmes de l’entreprise.

Related posts

Comment développer votre commerce B2B en ligne ?

sophie

Comment choisir une solution de gestion de trésorerie pour votre entreprise ?

sophie

Une plateforme dédiée aux opportunités d’affaires

Journal