Image default
Avocat / Loi / Législation

Les différentes normes d’hygiène en entreprise

Au sein d’une institution, l’employeur a le devoir de mettre en place des mesures liées à l’hygiène professionnelle et personnelle. Dans certains secteurs, notamment celui de l’agro-alimentaire et de la blanchisserie, il subsiste des normes très strictes. Par ailleurs, des obligations légales gèrent l’application de ces normes qui ont pour but de garantir la santé des travailleurs et des individus au service du nettoyage.

Les deux normes d’hygiène

Dans le monde professionnel, il existe différents types de normes d’hygiène. Parmi ces réglementations, il y a la norme HACCP et RABC. Ces dernières doivent être respectées pour que les salariés puissent travailler dans de bonne condition. Cependant, elle se diffère en fonction de l’activité réalisée par l’entreprise. Par exemple, la norme HACCP est principalement destinée pour la sécurité alimentaire. Et concernant la RABC, elle entoure les établissements qui font du nettoyage textile, en particulier les pressings. En effet, il s’agit d’un moyen d’assurer la propreté des services offerts par un organisme.

La norme HACCP

La norme HACCP, ou Hazard Analysis Critical Control Point, est un moyen de contrôle et d’analyse des risques de danger. En principe, c’est une norme qui permet de gérer la sécurité de la nourriture. Pour information, la HACCP est la référence de la norme ISO 22000, la réglementation internationale sur la sécurité des aliments. Afin d’assurer l’hygiène au travail, elle analyse trois éléments principaux, notamment les dangers physiques, biologiques et chimiques. Par contre, cette méthode se divise en sept étapes, dont la prise en compte des risques jusqu’à l’application de ses instructions.

Bien que l’ISO 22000 ne soit pas obligatoire, elle assure l’engagement d’une société dans le respect de la santé publique. En ce qui concerne les entreprises cibles, ce sont les établissements qui utilisent des aliments, en particulier les restaurants et tous les commerces similaires. Toutefois, cela impacte aussi les constructeurs de produits d’entretien, les producteurs, les transporteurs et les distributeurs de nourritures.

La norme RABC

Signifiant Risk Analysis Biocontamination Control, la norme RABC intervient dans le secteur des services de nettoyage. En général, elle s’intéresse dans l’entretien des habillements professionnels pour éviter les infections biologiques. Ayant pour objectif de garantir la sécurité optimale et de déterminer les risques, cette norme sert de référence à la réglementation EN NF 14065 relative à la contamination microbiologique. De la sorte, elle concerne l’hygiène sur les équipements médicaux ou sur un matériel de nettoyage industriel.

Il faut savoir que dans les établissements de santé, les vêtements peuvent causer jusqu’à 20 % des maladies nosocomiales. Même si cette méthode n’est pas une obligation, elle est employée par de nombreuses entreprises. Néanmoins, la RABC est inévitable pour les institutions de nettoyage qui travaillent pour les hôpitaux.

Pour conclure, le respect de l’hygiène est essentiel pour une entreprise. En fonction du secteur d’activité de l’établissement, il y a des normes de propreté qu’il faut adopter. En suivant ces différentes réglementations, le domaine de la santé public sera garanti. Que ce soit un professionnel dans la distribution alimentaire, ou encore dans le nettoyage, les normes d’hygiène permettent d’éviter les risques de maladies graves

Autres articles à lire

Aide pour récupérer facilement son extrait KBIS

Octave

Assistance juridique : comment faire ?

administrateur

Un avocat d’affaires

sophie