Image default
Immobilier & Bâtiment

Diagnostic amiante : conditions et déroulement

Le diagnostic amiante consiste à détecter l’éventuelle présence d’amiante dans une propriété, afin de prévenir les risques relatifs à cette substance. L’opération est obligatoire pour certains bâtiments, et doit être effectuée par des professionnels certifiés.

Dans quels cas réaliser un diagnostic amiante ?

Il est impératif de procéder à un diagnostic avant la vente de tout immeuble dont le permis de construire date d’avant le 1er juillet 1997. Avant cette période, l’amiante était couramment utilisée pour les travaux d’isolation.

Le diagnostic amiante est réalisé au même titre que les autres diagnostics prescrits, portant sur le gaz, l’électricité, le plomb, les termites et le DPE.

Dans une maison individuelle, le diagnostic porte sur l’ensemble de la construction. Pour une habitation située dans un immeuble ou une résidence, seules les parties privatives sont diagnostiquées, les parties communes relèvent de la responsabilité du syndic de la copropriété.

Il n’est pas nécessaire d’inclure le diagnostic dans le contrat de location. Toutefois, le locataire a le droit d’en disposer sur simple demande, sauf s’il s’agit d’une maison individuelle d’habitation.

Comment s’effectue le diagnostic ?

Le diagnostiqueur visite les lieux, mais il peut procéder à des opérations plus poussées (prélèvements, analyse) afin de confirmer la présence d’amiante et évaluer le degré de contamination le cas échéant.
Le diagnostic doit être réalisé par un expert assermenté issu d’une société agréée pour effectuer ce type d’opération.

Voici les étapes à suivre :
– Le repérage, qui consiste à détecter l’amiante dans les éléments qui doivent être inspectés. Il s’effectue de visu ou à l’aide d’un appareil portatif.
– Les mesures et travaux : l’expert va évaluer l’état de dégradation des éléments contenant de l’amiante et préconiser les travaux requis.
Le diagnostic amiante du bâtiment, étape où le spécialiste va indiquer la présence ou l’absence d’amiante dans les différents endroits où il a exécuté le repérage.
– L’établissement du rapport et sa signature conjointe par le diagnostiqueur et le propriétaire.

Combien coûte cette opération ?

Le coût varie selon le type d’habitation et le nombre de pièces concernées. Pour un appartement, le diagnostic coûte entre 80 € (studio) et 110 € (5 pièces). S’il s’agit d’une maison, il faut prévoir entre 105 € (3 pièces) et 135 € (5 pièces).

Qu’en est-il de la validité du diagnostic ?

La validité dépend du résultat. Un diagnostic établissant l’absence d’amiante aura une validité illimitée. Par contre, si l’expert a repéré de l’amiante dans l’habitation, le diagnostic durera 3 ans au maximum.

Related posts

Les SCPI de Paris, cap sur le sujet

Irene

Investir dans une SCPI, une option avantageuse en 2019

Irene

Faire un excellent investissement en SCPI : les points essentiels à savoir

Irene