Image default
Emploi / Formation

Découvrir la langue anglaise: un plaisir utile!

A cause de différents motifs, il peut arriver parfois que l’on se sente démuni en présence d’un interlocuteur qui s’exprime en langue anglaise: le fait de parler, contrairement à celui d’écrire, génère une tension que l’on doit maîtriser. Concrètement, il s’agit pas de vouloir à tout prix faire un sans fautes, mais tout bêtement de se lancer en ayant comme objectif dans un premier temps de se faire comprendre par l’interlocuteur avec lequel on converse: c’est le moyen le plus instinctif pour découvrir la langue anglaise.

En outre, en s’aidant de quelques phrases courantes il est facile d’engager une conversation orale en langue anglaise et de dépasser de la sorte ses craintes et blocages.

L’essentiel est de rester constamment attentif à la signification de ce qui est dit, quitte à reformuler certaines expressions que l’on vous dit: répéter est une manière facile de mieux comprendre ce qui est dit et de gagner un peu de temps avant de vous lancer dans une réponse. Il convient aussi de maîtriser les locutions habituelles qui vous aideront à établir dès les présentations une proximité aimable et prévenante avec la personne avec qui vous conversez: quelques phrases courantes, correctement prononcées, simplifieront la manière de prendre contact en toutes circonstances.

Quelle méthode pour apprendre l’anglais?

Arriver à réfléchir en langue anglaise est un signe incontestable que vous êtes sur le point de devenir bilingue, car cela veut dire que vous avez atteint une maîtrise suffisante pour vous exprimer et réfléchir en anglais. De cette façon on peut estimer que la langue anglaise se met à pénétrer dans votre mental et votre inconscient, car l’expression de phrases en anglais s’affirme comme un genre de réflexe qui n’a plus besoin d’un effort volontaire pour être facile.

Pour arriver à penser en anglais, la méthode n’est pas si ardue, puisque concrètement il convient d’essayer d’élaborer une réflexion mentalement sur un sujet qui vous tient à coeur, et cela en anglais: au moment où vous ne réussirez plus à formuler ce que vous voulez dire vous aurez identifié ce dont vous avez encore besoin dans la langue pour le faire.

Cet exercice demande une bonne dose de concentration car il s’agit de soutenir une réflexion sans se laisser distraire: mais c’est en procédant comme cela, par petites tranches quotidiennes, que vous progresserez véritablement dans l’acquisition de l’anglais, de ses subtilités, de son vocabulaire, de sa syntaxe courante, de la manière de la parler et de son élégance.

S’exprimer en anglais, une approche qui vous aide à faire des progrès

L’expression en langue anglaise, tant écrite qu’orale, ne s’acquiert que par un vrai effort sur la durée, aussi bien par les savoirs élémentaires que par une pratique constante: le but n’est pas forcément de connaître la définition de chaque locution, mais d’être capable d’appréhender de manière globale la signification exacte de l’écrit que l’on lit, ou de la conversation que l’on entend.

Pour optimiser votre maîtrise de l’anglais, vous plonger dans un milieu totalement anglophone sera fondamental car il ne vous sera alors plus possible de vous mettre à l’abri avec votre langue habituelle, et vous serez obligé de parler avec des interlocuteurs qui ne connaissent que la langue anglaise.

S’il n’est pour vous pas envisageable de participer à un séjour linguistique, il vous est sûrement possible de renforcer votre compréhension de l’anglais avec la télévision, en regardant notamment des émissions de débats ou des films en version originale: ce ne sera sans doute pas aussi agréable qu’un voyage à Oxford, à Londres ou dans le Pays de Galles, mais cela contribuera réellement à ce que votre oreille se familiarise avec les diverses subtilités de l’expression orale anglaise actuelle.

Autres articles à lire

Les meilleures façons d’apprendre des langues étrangères

Tamby

Les intérêts indiscutables de la formation à distance

Octave

Boursicoter : comprendre les concepts de base

Irene

Pourquoi faut-il une habilitation électrique avant toute intervention sur le réseau ?

Journal

Les entreprises réalisent des appels d’offres

Journal

Le chasseur de têtes peut vous trouver un poste de commercial intéressant

sophie