Image default
Média / Musique / Vidéo

Comment choisir un écran de TV entre OLED ou QLED

La technologie Plasma est désormais révolue. Parmi les écrans TV de dernières générations, l’OLED et le QLED se livrent bataille pour savoir laquelle est meilleure. Pourtant là n’est pas la véritable question. En effet, chacune de ces technologies présente des forces et des limites. Le téléspectateur devra donc choisir la plus adaptée à ses besoins.

A quoi vous sert votre TV ?

Avant de choisir une TV, il faut savoir à quoi va-t-elle vous servir ? Allez-vous regarder des émissions en famille, vos enfants sont-ils gamers ? Quelle est la taille de la pièce dans laquelle vous allez l’installer ? Quelle est la luminosité de la pièce ?

Vous devrez répondre à toutes ces questions avant de vous renseigner sur les TV qui existent.

Les types d’écrans de TV

Les types d’écrans les plus récents sont le LED, l’OLED et le QLED. Leurs technologies sont différenciées par des caractéristiques spécifiques. Le site https://www.atmospherescinema.org/ecran-tv/ nous donne les spécificités de chaque type d’écran, LED, OLED et QLED :

  • LED : L’écran LED est le successeur direct de l’écran LCD. Il représente actuellement, le type le plus utilisé. Cette technologie comporte une dalle LCD jouissant d’un rétroéclairage LED. La télévision LED est donc un poste LCD dont le rétroéclairage a été changé. En effet, chaque pixel d’un écran LED est constitué de 3 sous-pixels : Rouge — Vert – Bleu. Chacun d’eux diffuse une lumière blanche provenant de lampes blanches (diodes LED) placées derrière chacun de ces sous-pixels. C’est le principe du rétroéclairage. Les lumières blanches se colorent donc pour produire l’image à l’écran.
  • OLED : En 2013, la révolution de la technologie OLED fait son entrée fracassante sur le marché de la télévision. La télé OLED tient son nom du fait que sa dalle comporte plusieurs millions de composants OLED (Organic Light-Emitting Diode). Ces derniers produisent de la lumière à partir de la substance organique dont ils sont dotés. Celle-ci s’illuminant quand elle est parcourue par le courant électrique. Chaque pixel d’une télévision OLED est constitué de 4 sous-pixels : Blanc — Rouge – Vert et Bleu. Chacun d’eux est représenté par une OLED qui diffuse sa propre lumière. Un transistor en couches minces est disposé sur les deux faces de la dalle OLED. Il a pour but de faire passer le courant électrique pour éteindre ou allumer chaque sous-pixel. Ainsi, la fabrication des dalles OLED ne requiert aucun système de rétroéclairage. Les images produites sont donc caractérisées par des noirs d’une profondeur abyssale.
  • QLED : Contrairement aux TV OLED, les TV QLED sont constituées d’un système de rétroéclairage LED. Ce dernier est associé à un filtre à boîtes quantiques se trouvant entre la dalle LCD et le rétroéclairage. Ce filtre est composé de nanocristaux qui diffusent de la lumière et dont il exploite les propriétés. La couleur de la lumière émise est déterminée par la taille et la forme des nanocristaux lorsqu’ils sont soumis à un flux lumineux. Ainsi, le filtre à boîte est paramétré pour produire de meilleures couleurs. Ces dernières sont plus intenses et lumineuses comparativement au rendu des postes à rétroéclairage classique. En somme, les images produites par ces télévisions sont caractérisées par des pics de luminosité assez élevés.

Les avantages et inconvénients de chaque type d’écran

Par rapport à leurs caractéristiques, chacune des technologies décrites précédemment présente des avantages et des inconvénients.

LED

Le plus grand atout de la télévision LED, c’est sa luminosité. Elle est performante même en plein jour. En outre, ce modèle suggère un rapport qualité-prix très satisfaisant pour l’acheteur.

Par ailleurs, les utilisateurs regrettent le contraste perfectible de l’image ainsi que les effets de rémanence. Il s’agit des problèmes de traînage de l’image, de saccades et d’images fantômes. Enfin, ce type d’écran propose un angle de vision moyen.

OLED

Les images HDR sur ce type d’écran sont d’un réalisme impressionnant. Cela s’accentue si l’on se trouve dans l’obscurité ou dans la pénombre. Les noirs sont non délavés et parfaitement purs. Voilà l’un des plus grands avantages d’un écran OLED.

Un second atout, c’est son temps de latence instantané de 0,1 ms. Cette caractéristique bannit les problèmes de traînage de l’image, de saccades et d’images fantômes. Les images sont très fluides et celles qui sont en mouvement présentent une meilleure définition sans jamais être floues. Ensuite, la technologie OLED suggère des angles de vision assez larges.

Malheureusement, malgré tous ses atouts, ce type d’écran affiche des inconvénients. On note en premier lieu, la luminosité limitée des images qu’elle produit. Afin de préserver, cette faible luminosité et son contraste élevé, ces écrans ne sont pas dotés d’un filtre antireflet. 

Un autre inconvénient des écrans OLED, c’est leur coût assez élevé. Cela est dû aux nombreuses contraintes techniques accouchant d’un écran de haute qualité. Pour cela, on ne retrouve pas un large panel de tailles disponibles sur le marché.

QLED

Les QLED ne présentent pas de contraste très élevé, mais jouissent d’une superbe luminosité. Ils affichent de ce fait, un excellent rendu des images HDR suggérant un bon contraste. Les téléspectateurs bénéficient aussi d’un large choix de nuances sur l’échelle de la luminosité.

À cause de leur forte luminosité, ils supportent des filtres antireflets très efficaces. Ces derniers ne sauraient altérer l’éclat de l’image. Les écrans QLED ont donc pour avantage de ne pas afficher trop de reflets même en pleine journée.

Aussi, grâce à leur fabrication moins contraignante que celle du précédent, les écrans QLED existent suivant une diversité de taille. En outre, contrairement à l’OLED, ils présentent un prix nettement plus abordable.

Malheureusement, ses utilisateurs se plaignent parfois d’avoir droit à des couleurs trop saturées et vives. Les images ont alors l’air moins naturelles. Un autre inconvénient c’est que les images qu’il produit sont moins fluides que celles des écrans OLED.

NB : Les limites de chaque technologie sont tentées d’être améliorées sur les versions haut de gamme.

Critères de choix d’une TV

Les télévisions sont caractérisées par différents types de critères. Les uns ne sont pas recommandables. Les autres sont acceptables, mais ne correspondront pas à tous les profils d’utilisateurs.

Type d’écran

Il existe plusieurs types d’écrans comme le plasma, le LCD, la LED, l’OLED, le QLED, etc. Celles qui sont les plus récentes et les plus performantes sont bien évidemment l’OLED et le QLED.

Pour son noir absolu, son contraste et la fluidité de l’image, l’OLED est la meilleure technologie du moment. Elle est idéale pour les cinéphiles noctambules, pour les personnes qui regardent souvent le sport ou pour les gamers.

Par contre, elle ne sera pas préconisée pour une pièce trop lumineuse contrairement aux écrans QLED. Ces derniers sont également bons pour les jeux vidéo et la fluidité d’images qu’ils proposent est parfaitement tolérable.

Budget

Il existe sur le marché des télévisions haut de gamme, moyen de gamme et des postes pas chères. Idéalement pour les plus petits budgets, la recommandation optimale est la TV LED.

Les TV OLED quant à eux sont caractérisées par un prix haut de gamme. Cependant, l’on pourrait attendre la période de solde et de promotion pour faire un achat avantageux. Parfois, les prix peuvent baisser jusqu’à 40 % et même plus.

Les moments à localiser sont les soldes d’été et d’hiver, les french days et le single day. Il faut aussi tenir compte du black Friday, du cyber Monday, du 11.11 dans les boutiques chinoises, etc. Il ne faut pas hésiter non plus à voir du côté des bons plans et des codes promos.

Taille de l’écran

Après le type, la taille de l’écran est un critère phare pour une expérience de télé ergonomique. Il est recommandé de choisir la taille en fonction de la pièce où l’équipement sera disposé. À défaut de dénicher un appareil de dimensions proportionnelles, un grand écran est plus recommandable qu’un petit écran.

TV connectée

Les télévisions connectées offrent l’avantage de se connecter sur Internet par wifi ou câble Ethernet. Ainsi peut-on facilement se connecter à Netflix, discuter par Skype, surfer sur le Net et bien d’autres.

Connectique

Il est important que la télévision possède assez de ports HDMI. Sinon, l’on n’a pas la possibilité de brancher plusieurs appareils simultanément. Il faut noter que le dernier standard en la matière est le HDMI 2.1.

Des ports USB seront pratiques pour connecter des clés ou des disques durs. Enfin, des ports analogiques sont à vérifier si l’on possède de vieux appareils comme la Nintendo. Il faut aussi contrôler la sortie audio optique, les prises Ethernet RJ45 ainsi que les prises d’antenne.

Design

Désormais, ces équipements sont considérés comme de véritables meubles devant s’intégrer parfaitement à la décoration intérieure. Pour cela, côté design, les télévisions de dernières générations présentent des modèles assez ergonomiques.

Les formes et les finitions sont beaucoup plus originales et design. Le choix ne sera pas difficile. Il devra donc être fait pour que l’appareil puisse s’intégrer idéalement à son cadre.

Conclusion

En somme, les technologies d’écran évoluent et les meilleurs qu’on puisse trouver actuellement sont l’OLED et le QLED. La première, avec son contraste élevé, est recommandée pour les pièces sombres, les cinéphiles, les passionnés de sport et les gamers.

La seconde, pour ses belles couleurs, serait vraiment parfaite pour les endroits éclairés et pour les jeux vidéo. En outre, son prix est relativement bas comparé à l’OLED. Réussir à faire le choix d’un bon écran est un premier pas pour avoir une télévision satisfaisante… En attendant la technologie QD-OLED en cours de développement !

Autres articles à lire

Trouver un réparateur d’instruments de musique pour remettre en état une vieille guitare

administrateur

Conseils pour apprendre le piano rapidement

administrateur