Image default
Emploi / Formation

Pourquoi faut-il une habilitation électrique avant toute intervention sur le réseau ?

Les interventions et dépannages en matière d’électricité doivent être effectués uniquement par des personnes habilitées. Il existe différents niveaux de formation, qui correspondent, chacun, à un domaine précis du dépannage. 

Quelles sont les formations obligatoires pour effectuer des dépannages électriques ?

L’électricité, en particulier dans l’entreprise, ne doit pas être manipulée par une personne possédant une habilitation br (basse tension, entretien et dépannage). La sécurité électrique est fortement encadrée par la réglementation et il faut avoir été formé pour pouvoir effectuer des travaux de dépannage et d’entretien. Les niveaux de formation délimitent le périmètre d’intervention autorisé.

Une habilitation est accordée pour chaque formation effectuée dans un centre de formation, en alternance. Les formateurs interviennent sur l’ensemble du territoire. Ces stages entrent dans le cadre du CPF (compte personnel de formation). Ils permettent au salarié d’obtenir des qualifications, des titres ou des diplômes. Cependant, l’habilitation électrique délivrée par l’employeur ne s’applique qu’à son établissement. Si l’employé est recruté par une autre entreprise, il devra passer à nouveau une certification : la précédente ne s’applique qu’à l’entreprise qui l’a délivrée. En effet, chaque société dispose de son propre réseau électrique. Une habilitation doit être mise à jour à chaque changement du cadre de travail.

Se former pour évaluer et éviter les risques

L’employeur est soumis à des contraintes réglementaires importantes en matière de risque électrique : il doit l’évaluer et faire de la prévention. La formation donne à chacun une certification et une base de connaissances solides, qui aide à prévenir les risques liés à l’intervention sur du matériel électrique. Les centres de formation doivent être agréés pour que les certificats et les cours soient reconnus par les autorités sanitaires. En matière d’électricité, c’est la norme NF C 18-510 du 21 décembre 2011, qui encadre les conditions de formation en électricité générale et industrielle. Les centres de formation proposent des cours en alternance, faciles à gérer dans le planning de l’entreprise.

Related posts

Comment devenir un imprimeur professionnel

Journal

Les entreprises réalisent des appels d’offres

Journal

La classe de neige, une autre méthode d’apprentissage

Irene