Image default
Maison / Bricolage / Déco

Comment entretenir sa toiture ?

La toiture doit être conservée en parfait état car c’est elle qui protège l’ensemble de l’habitation. Elle contribue donc largement au confort et à la sécurité des occupants. Pas question de la négliger. Il faut la nettoyer régulièrement, la traiter, l’imperméabiliser, mais également déboucher certains éléments et changer les pièces défectueuses sans attendre. Le nettoyage et l’entretien de sa toiture impliquent d’intervenir sur le toit. L’opération étant risquée, de nombreux propriétaires choisissent de faire appel à un professionnel.

Contrôler votre toiture

Le bon entretien de votre toiture commence par une inspection visuelle régulière. Faites le tour de votre maison, scrutez le revêtement extérieur (tuiles, ardoises ou autres) depuis le sol, mais aussi depuis les fenêtres en étage ou les combles, contrôlez l’état des différents accessoires (faîtières, noues, chenaux, fenêtres de toit, gouttières, etc.). Inspecter en toute sécurité. Vous pouvez bien sûr grimper sur une échelle, un échafaudage ou sur le toit lui-même, à condition d’être attaché ou d’être sécurisé, de préférence avec une personne pour vous aider. Vous devez notamment détecter les évacuations bouchées et les éventuelles tuiles ou ardoises abîmées ou déplacées, les coulures et changements d’aspect.

Préparer le nettoyage de votre toiture

Une fois l’inspection terminée, préparez-vous avant de vous lancer dans le nettoyage de votre toiture. Equipez-vous pour réaliser vos travaux en toute sécurité : munissez-vous de gants, masque en cas d’application de traitement, chaussures antidérapantes, ceinture multipoche pour les outils et harnais de sécurité. Les bons outils. Armé d’un sac poubelle, procédez à un premier nettoyage pour ramasser les déchets végétaux, cailloux et autres résidus. Mettez de côté les morceaux de tuile ou d’ardoise éventuellement ébréchés pour pouvoir les remplacer. Ensuite, préparez vos outils : vous aurez besoin d’une brosse à poils durs, d’un jet d’eau ou d’un nettoyeur haute pression, d’un pulvérisateur, de produits antimousse et hydrofuge, d’une échelle ou d’un échafaudage. Pour plus d’idées sur ce, rendez-vous sur www.gsac.fr.

Autres articles à lire

Rafraîchir l’air en été grâce à un dispositif adapté

administrateur

Entreprise de menuiserie : comment bien choisir

Journal

Dépannage en urgence : l’astuce pour éviter les arnaques !

Journal

Isolez votre plancher bas pour améliorer les performances énergétiques de votre habitation

Irene

Bien choisir le constructeur qui va bâtir votre maison

sophie

Quand effectuer le ramonage et quels sont ses différents techniques ?

Irene